Territoires Politique tarifaire, organisation des réseaux, avenir des régies: la loi NOTRe donne des directives, laissant la place au dialogue entre les échelons locaux et à un espace d’autodétermination. «  Il faut piocher dans la loi  ». Pour Pierre Lang, ingénieur au sein de l’Iter (bureau d’études spécialisé en mobilité durable, transport et déplacements), la […]

Vous devez être abonné pour accéder au reste de l'article