Innovation Le transport à la demande (TAD) intéresse notamment les zones d’activités, ainsi que les agglomérations qui ont à desservir des communes éloignées. Grâce aux outils de réservation et d’optimisation, la desserte effectuée en minibus, van ou taxis collectifs peut s’avérer moins chère qu’une navette effectuant des trajets réguliers. Réforme territoriale oblige, depuis le début […]

Vous devez être abonné pour accéder au reste de l'article