Immatriculations 2016 Après une année 2015 euphorique, le marché des autobus et des autocars a logiquement baissé en 2016. L’effet loi Macron a joué les prolongations sur le premier semestre des autocars de tourisme, avant de s’estomper. Les immatriculations des urbains et interurbains se sont révélées en net recul. Le marché devrait rester stable sur […]

Vous devez être abonné pour accéder au reste de l'article