Après le drame qui a secoué Bruxelles le 22 mars, quel bilan sécuritaire peut-on tirer du déroulement de ces événements? Au fond, tous ceux qui planchent ou travaillent sur et dans le secteur des transports publics savent depuis longtemps que rien ne pourra vraiment empêcher un assassin prêt à mourir de s’attaquer à notre liberté de […]

Vous devez être abonné pour accéder au reste de l'article