Solaris Après s’être fait un nom dans l’autobus, le constructeur polonais s’invite sur le terrain de l’autocar. Pour cela, il n’a pas réinventé la poudre. Avec l’Interurbino, Solaris a adapté son urbain aux besoins de l’interurbain. Un bel essai, car la transformation est plutôt réussie. IL NE FAUT pas confondre vitesse et précipitation. Chez Solaris, […]

Vous devez être abonné pour accéder au reste de l'article