Sous le signe de la crise La journée ferroviaire organisée le 16 juin dans le cadre du salon Transports Publics visait à poser plus largement la question de l’avenir des systèmes ferroviaires français et allemand. Ils sont jugés tous deux en crise, alors que «  leur avenir est pourtant déterminant pour l’ensemble de la filière en […]

Vous devez être abonné pour accéder au reste de l'article