Corse La politique volontariste menée par la collectivité territoriale de Corse (CTC), autorité organisatrice des transports ferroviaires, pour offrir aux pendulaires et aux touristes une alternative à la voiture individuelle sur l’île de Beauté, porte ses fruits. En 2015, la SAEML des chemins de fer de la Corse (CFC), société d’économie mixte créée dans cet […]

Vous devez être abonné pour accéder au reste de l'article