Man livre 27 autobus à l’aéroport de Munich Produits Stratégie

De gauche à droite : Heinz-Jürgen Löw, dir marketing de Man Truck & Bus; Ursula Heinen-Esser, secrétaire d'Etat au ministère de l'environnement, Michael Kerkloh, Pt Flughafen München GmbH   © Man
Actualites

Les Industriels

La rédaction

Ce 13 mars, Man Camions & Bus SAS a annoncé avoir remis à la société AeroGround Flughafen München GmbH, sur l’aéroport de Munich, 19 autobus articulés et huit autobus standard MAN Lion’s City. D’ici 2014, 19 autres unités viendront compléter cette flotte.

Ce 13 mars, Man Camions & Bus SAS a annoncé avoir remis à la société AeroGround Flughafen München GmbH, sur l’aéroport de Munich, 19 autobus articulés et huit autobus standard MAN Lion’s City. D’ici 2014, 19 autres unités viendront compléter cette flotte. Pour le constructeur, il s’agit d’un marché à fort potentiel puisque l’aéroport de Munich a enregistré en 2012 une augmentation de 2 % du nombre de passagers avec 38,4 millions de voyageurs. « Ce chiffre a plus que triplé depuis sa mise en service en 1992. Cette augmentation s’accompagne d’exigences de plus en plus importantes en matière de transport des voyageurs et des équipages reliant les terminaux et les postes d’embarquement », explique MAN dans son communiqué de presse.

Capacitaires et vertueux

Si l’équipement intérieur des nouveaux bus aux finitions « acier inoxydable » est optimisé pour accueillir un grand nombre de passagers en position debout, un dispositif d’abaissement facilite la montée et la descente des passagers. De leur côté, les moteurs Diesel Common Rail économiques de 235 kW (320 ch) respectent la norme EEV en termes d’émissions, tandis qu’une transmission automatique à quatre rapports Voith à commande Sensotop et ralentisseur intégré délivre toute la puissance aux essieux moteurs. De plus, comparativement aux autobus utilisés jusque-là sur l’aéroport, ces nouveaux véhicules offrent une amélioration significative en matière d’émissions de poussière fine et d’oxyde d’azote. En effet, les nouveaux bus n’atteignent plus qu’une masse de particules de 0,02 gramme par kilowattheure en matière d’émissions de poussière fine contre 1,1 gramme pour les véhicules précédents. Même topo concernant la réduction de l’oxyde d’azote aujourd’hui de deux grammes par kilowattheure contre 14 grammes auparavant.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.