Maroc : bientôt deux lignes de tramway à Tanger Territoires

  © DR
Actualites

Les Collectivités

Xavier Renard

Alors que Tanger ambitionne de construire deux lignes de tramway de 25 à 30 kilomètres, Alstom est en embuscade pour remporter ce nouveau marché au Maghreb. Très présent au Maroc, fournissant les rames des tramways de Casablanca et de Rabat-Salé mais aussi du TGV, le géant français peut compter sur la France et la BEI, qui envisagent de soutenir financièrement ce projet estimé à 8,4 milliards de dirhams (environ 840 millions d’euros).

Après Rabat-Salé, Casablanca et bientôt Fès ou Marrakech, Tanger sera-t-elle la prochaine ville du royaume chérifien à faire le choix du tramway pour décongestionner ses avenues et son hyper-centre ? Tout l’indique. En début d’année dernière, la société Systra, filiale marocaine de la SNCF, réalisait les études préliminaires comme elle l’avait fait par le passé dans la capitale économique. Partant de la zone offshire, à proximité de la gare TGV, ces deux lignes de 25 à 30 kilomètres – au total – irrigueraient la cité sportive, les universités, le centre-ville et les zones industrielles de Gzénaya et de la TEZ.

Fin février, le maire de Tanger Bachir Abdellaoui recevait Thi-Mai Tran, la directrice de l’antenne marocaine d’Alstom, qui vient d’obtenir un marché portant sur 50 nouvelles rames de la deuxième ligne de Casablanca (pour 100 millions d’euros). Une délégation de la ville de Tanger est maintenant attendue à La Rochelle pour visiter le chantier de construction du géant français.

 

 

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.