Maroc : une ligne TGV Marrakech-Agadir en bonne voie Pratique et ressources Stratégie

  © DR
International

Les Collectivités

Xavier Renard

Le directeur général de l’Office national des chemins de fer marocain, Mohamed Rabie Khlie, a indiqué le 1er juillet dernier que la ligne de TGV Marrakech-Agadir était sur de bons rails.

Le projet de construction d’une ligne TGV de 320 km, reliant Marrakech à Agadir, progresse au Maroc. C’est du moins ce qu’a indiqué Mohamed Rabie Khlie, directeur général de l’Office national des chemins de fer (ONCF), lors d’une conférence de presse organisée le 1er juillet dernier.

 

En effet, les études pour la réalisation de cette seconde ligne ferroviaire à grande vitesse, inscrite dans le contrat-programme d’investissement du royaume, viennent de s’achever. Un budget de 24 milliards de dirhams (2,4 milliards d’euros), est évoqué pour ce projet en stand-by depuis 2007. Pour l’heure, aucune liaison ferroviaire n’existe entre ces deux grandes villes touristiques. L’ONCF prévoit néanmoins de poursuivre durablement l’exploitation de sa ligne par autocar via Supratours, sa filiale de transport de voyageurs.

 

Doper la fréquentation des lignes

 

Les travaux de la première ligne entre Tanger à Casablanca ont, pour leur part, été réalisés à 70%, selon Mohamed Rabie Khlie. Les essais auront lieu en 2016 et la mise en service en 2017. L’ONCF espère doper sa fréquentation grâce au TGV, en prévoyant de transporter la première année entre six et sept millions de passagers sur cette première ligne.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.