Marseille : Autovision inaugure un centre de contrôle technique sur le site de la RTM Pratique et ressources

Pierre Reboud (à droite), directeur général de la RTM et Robert Assante, vice-président de Marseille Provence Métropole (MPM) délégué aux transports ont inauguré le 29 janvier le centre Autovision poids lourds.   © NBC
Actualites

Le Club Les Opérateurs

Nathalie Bureau du Colombier

La Régie des Transports de Marseille (RTM) et Autovision ont inauguré, le 29 janvier, le premier centre en France de contrôle technique externalisé. Un investissement en réponse à la réglementation de 2013, qui interdit les contrôles techniques Mines réalisés dans les centres de maintenance des entreprises de transport public de voyageurs.

Situé à l’entrée du dépôt des bus de La Rose, ce centre de contrôle technique de 5000 m2 évite aux 630 bus de la RTM de se rendre dans les centres agréés Autovision de Vitrolles et d’Aubagne (Bouches-du-Rhône).

A raison de deux visites imposées par an aux véhicules de la régie, cela équivaut à 1200 passages annuels. En cumulant, trajets et temps passé sur place pour effectuer les contrôles techniques, cet investissement de 1,5 millions d’euros pour la RTM «permet d’économiser entre 3 à 4 postes équivalent temps plein», précise Pierre Reboud. Le directeur général de la RTM précise qu’il s’agit d’un centre multi clients (bus, poids lourds, bennes à ordures…).

L’initiative serait en passe d’être dupliquée à Strasbourg (CTS) et Paris (RATP). Bernard Bourier, président des centres Autovision, n’a pas caché sa satisfaction pour cette «première opération publique». Autovision exploite dans l’Hexagone 65 centres dédiés au contrôle technique des poids-lourds (40% du parc national) et effectue 210 000 contrôles annuels.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.