McPhy équipera la plus grande unité de production d’hydrogène vert d’Europe

Simulation 3D de la plate-forme d'électrolyse de 20 MW équipée de la technologie Augmented McLyzer by McPhy.   © Mc Phy
Actualites

Grégoire Hamon

Production de bio-méthanol. Le français McPhy, spécialiste des équipements de production et distribution d’hydrogène, a annoncé, le 22 janvier, avoir été sélectionné pour équiper la plus grande unité de production d’hydrogène zéro carbone en Europe. Le site, qui sera situé à Delfzijl, aux Pays-Bas, pourra fournir une capacité de 20 MW, qui pourra même être étendue à 60 MW, annoncent Nouryon et Gasunie, les deux sociétés initiatrices du projet. Ces dernières préviennent toutefois que la décision finale d’investissement ne sera prise qu’au cours de cette année 2020. Ce projet, dont la date de lancement n’a pas été dévoilée, prévoit un minimum de production de 3 000 tonnes d’hydrogène propre, produit par électrolyse à partir d’électricité verte. L’hydrogène sera utilisé pour produire du bio-méthanol, contribuant à réduire les émissions de CO2, jusqu’à 27 000 tonnes par an. Ce projet, initié par Nouryon, un leader mondial de la chimie de spécialité, et Gasunie, société d’infrastructure gazière, est pionnier parmi les initiatives industrielles ayant pour objectif de réduire les émissions de carbone grâce à l’hydrogène. Pour Mc Phy, ce projet représenterait une étape majeure pour son évolution. «Il s’agit maintenant de changer d’échelle et d’industrialiser les technologies de production d’hydrogène zéro carbone pour en réduire les coûts et favoriser l’émergence d’un écosystème hydrogène respectueux de l’environnement, sécurisé et compétitif», indique Laurent Carme, directeur général de McPhy.

Technologie mature. Conçue, fabriquée et intégrée par McPhy (dont EDF est actionnaire), cette plateforme de production d’hydrogène de 20 MW sera équipée de sa technologie d’électrolyse innovante appelée Augmented McLyzer. «Il s’agit actuellement de la technologie la plus mature et la plus robuste, reconnue parmi les leaders du marché. Cette technologie est une combinaison unique entre l’électrolyse alcaline haute pression 30 bars de McPhy et les électrodes avancées (haute densité de courant), spécialement conçues pour les plateformes de très grande capacité (multi-MW)», détaillent les équipes de McPhy. Ce projet industriel d’hydrogène zéro carbone vient de bénéficier d’une subvention de 11 millions d’euros de l’Union européenne (FCH-JU), ainsi que d’une subvention d’un montant de 5 millions d’euros du fonds néerlandais Waddenfonds.

G. H.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.