Métro de Hong Kong : les Français bien placés pour de gros partenariats Politique et réglementations Stratégie Territoires

Hong Kong prévoit de gigantesques travaux pour étendre son réseau de transport  
Actualites

Les Collectivités Les Opérateurs

La Rédaction

D’ici à 2015, pas moins de cinq nouvelles lignes de métro seront construites à Hong Kong pour un investissement de 9,12 milliards d’euros. Les dirigeants du réseau sont venus rencontrer des industriels français début juin.

En France, on n’a toujours pas de pétrole mais on a des métros et des idées. Les dirigeants de MTRC (le métro de Hong Kong) sont apparemment du même avis. Ils sont venus à Paris début juin afin de rencontrer des industriels et les responsables du Medef. L’objectif est de nouer des partenariats en vue des gigantesques travaux de transports publics prévus dans la mégapole chinoise.

Entre 2010 et 2015, cinq nouvelles lignes de métro seront construites pour un investissement total de
9,12 milliards d’euros.

L’opérateur chinois cherche aussi à s’étendre

Autant dire que les perspectives de contractualisation sont importantes pour les entreprises françaises.

Mais MTRC ne s’est pas déplacé en candide. L’opérateur de transport chinois profite aussi de sa tournée européenne pour vendre son savoir faire. En plus de son métro, il gère un réseau à Londres avec la Deutsche Bahn, il a remporté au début de l’année l’exploitation du métro de Stockholm pour huit ans et compte poursuivre son expansion internationale.

S’abonner à Bus & Car

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.