Micro-mobilité: l’insolente croissance de Lime Stratégie

Lime veut renforcer ses liens avec les autorités pour favoriser la micromobilité   © Lime
Actualites

Les Opérateurs

Grégoire Hamon

2,4 milliards de dollars. Encore plus de cash! La startup américaine Lime, qui développe un service de trottinettes électriques en free-floating, a bouclé un nouveau tour de table de 310 millions de dollars, ce qui la valoriserait à près de 2,4 milliards de dollars. Au total, Lime a levé plus de 860 millions de dollars, contre 400 millions de dollars pour son concurrent principal Bird. «La micro-mobilité croît à un rythme plus rapide que jamais, toutefois cette industrie n’en est encore qu’à ses débuts. Ce nouvel investissement démontre la force de notre activité et l’adoption de plus en plus rapide de Lime», indique Toby Sun, co-fondateur et CEO de Lime. Sa société, qui compte Uber et Google à son capital, revendique 10 millions d’inscrits et plus de 34 millions de trajets effectués via son application depuis son lancement. Depuis sa création en juin 2017, l’entreprise, de San Francisco a essaimé ses trottinettes et vélos verts (et parfois des scooters électriques) dans une centaine de villes aux États-Unis, avec une présence dans une trentaine d’agglomérations à travers 15 autres pays dans le monde.

Charte de déploiement. «Nous allons investir dans deux domaines essentiels: la sécurité des utilisateurs et la collaboration avec les municipalités», lance Toby Sun. La licorne a mené de nombreuses actions de sensibilisation à la sécurité, en distribuant des casques notamment, et en rappelant que le port en est recommandé (sans trop d’effet jusqu’à présent). Mais plus encore, Lime veut renforcer ses liens avec les autorités pour favoriser la micro-mobilité, un moyen de ne pas se faire bannir, comme l’a fait San Francisco face aux innombrables abus des stationnements anarchiques. Lime indique par exemple avoir noué des partenariats avec Austin et Kansas City en fournissant des données utiles pour la planification de pistes cyclables. En France, Lime est présente sur Paris (juin 2018), Lyon (septembre 2018) et Marseille (janvier 2019). Lime tient à souligner sa bonne entente avec les autorités, comme à Lyon où elle a interdit le périmètre de la presqu’île lors de la dernière Fête des Lumières. De même, Lime a signé une charte de déploiement en accord avec la ville de Marseille.

G. H.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.