Microsoft et Iveco Bus s’associent sur la maintenance connectée Produits

Démonstration de l'utilisation des lunettes Hololens de Microsoft sur le stand d'Iveco Bus au salon Buswolrd de Courtrai.   © MG, Bus&Car Connexion
Actualites

Le Club Les Industriels

Michel Grinand

Des lunettes connectées pour réparer les autocars. Dans le cadre du projet de réalité augmentée appliqué à l’industrie 4.0, Microsoft a créé les lunettes connectées Hololens. Ordinateur complet équipé d’une version de Windows adaptée et compatible avec Windows 10, ces lunettes possèdent deux processeurs gérant le graphisme (GPU) et les hologrammes (Holographic Process Unit). Elles permettent donc au porteur de voir des graphiques et des images de dispositifs qui lui sont envoyées par un expert depuis un terminal. La simulation des hologrammes fonctionne avec les gestes de l’utilisateur, tandis que des capteurs de mouvements et une fonction sonore lui permettent de se déplacer autour d’un système mécanique ou électronique complexe et d’entreprendre une maintenance experte.

Partenariat et tests sont en cours. Pour Iveco Bus, ces lunettes offrent la possibilité à ses techniciens ou aux mécaniciens des ateliers de ses clients de bénéficier d’une assistance experte à distance lorsqu’ils sont confrontés à des réparations complexes. Alors que la résolution de celles-ci nécessite du temps par l’obligation d’envoyer un spécialiste sur place, les lunettes permettent à cet expert de piloter à distance l’intervention d’un mécanicien. Sur un autre plan, les Hololens offrent la possibilité à Iveco Bus de dispenser à distance des formations pratiques aux personnels de ses concessionnaires. Le constructeur a donc formalisé sa collaboration avec Microsoft autour du projet Hololens et a commencé à les tester sur ses sites allemands, autrichiens, italiens et suisses avant de les proposer en service à ses clients. Ces lunettes seront accessibles au prix public de 5000 euros, une réduction étant consentie pour les ateliers clients.

MG

 

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.