Les ministères français choisissent Easytrip Politique et réglementations Stratégie

 
Actualites

Les Industriels Les Opérateurs

Jean-François Belanger

Le spécialiste des services à la mobilité routière, Easytrip, vient d’emporter l’appel d’offres lancé par le Service des Essences des Armées du ministère de la Défense, sur mandat de la Direction des Achats de l’Etat. La carte « KiWhi Flotte » va devenir officiellement la carte de mobilité électrique pour l’ensemble des flottes des ministères d’Etat et des établissements publics associés tels que le CNRS, les universités, les rectorats… Elle devient l’unique solution pour les flottes de véhicules électriques et hybrides rechargeables de ces organismes. Elle doit aussi accompagner le développement de ces types de flotte de véhicules propres « qui doivent atteindre 30 % du parc, d’ici à trois ans« , selon Claude Muller, directeur général France d’Easytrip.

« Ce nouveau marché est de nature à conforter notre leadership en France mais aussi d’aider au développement des bornes de recharge, via une solution interopérable. Avec une seule carte, nos clients peuvent se recharger en toute facilité sur des réseaux différents, qu’ils soient publics ou privés« , ajoute Claude Muller. Easytrip génèrera pour tous les ministères ou organismes associés l’ensemble des relevés de consommation et d’usage afin d’optimiser l’utilisation des véhicules.

Un marché qui conforte l’ambition d’Easytrip de devenir l’un des acteurs incontournable de l’électro-mobilité. Jusqu’à présent, cette société, filiale du groupe Egis (lui même adossé à la Caisse des Dépôts), était surtout connue pour la diffusion de 50 000 badges Liber-t, utilisables sur l’ensemble des autoroutes et dans 400 parkings français. Mais ses cartes KiWhi donnent également accès à 2 000 points de recharge (dont 500 à recharge rapide). Le développement de ces réseaux table à moyen terme sur 20 000 points de recharge en Europe.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.