Mobilité : Paris met en place son propre conseil Politique et réglementations Territoires

Anne Hidalgo a présidé la première réunion du Conseil parisien de la Mobilité, accompagnée par Jean Todt, président de la Fédération internationale de l'automobile, le 27 avril.   © DR
Actualites

Les Collectivités

La rédaction

Fonds de soutien. Le 27 avril, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a réuni le Conseil parisien de la Mobilité, en marge des préparatifs de l’ePrix de Paris, course de Formule 1 électriques. Le but de cette première rencontre était d’amorcer une réflexion sur les solutions de mobilité propre applicables dans la capitale. Anne Hidalgo a annoncé la mise en place d’un fonds parisien de soutien aux nouvelles mobilités, doté de 100 millions d’euros. La Ville de Paris avait pour cette occasion invité les principaux acteurs de la mobilité: constructeurs automobiles (PSA, Toyota…), opérateurs (RATP, SNCF, Keolis, Transdev…), startup (Waze, Coup…), énergéticiens (Enedis), organismes consulaires. Conviée également, la Région Ile-de-France n’a pas participé à la séance. Il n’était en effet pas prévu que son éventuel représentant puisse prendre la parole. Du côté d’Ile-de-France Mobilité, on fait remarquer également que les sujets liés aux déplacements sont déjà traités au niveau de l’autorité organisatrice…

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.