Nantes: les e-Busway à l’arrêt pendant 2 jours

Malgré un déverminage démarré en décembre 2018, les e-Busway ont rencontré des problèmes de fiabilité.  
Actualites L'actualité

La rédaction

Incident limité. Mis en service au quatrième trimestre 2019 sur la ligne 4 du réseau nantais, les e-Busway ont vu leur exploitation suspendue les 6 et 7 janvier 2020, en raison d’un problème de convertisseur (gestion de la chaîne de traction électrique), selon un communiqué de la Semitan en charge de l’exploitation du réseau. Des équipes renforcées du constructeur Hess, et de son partenaire ABB en charge de la chaîne de traction électrique, des batteries et du système de recharge électrique, ainsi que de la Semitan, poursuivent depuis lors le travail collectif de diagnostic et de tests poussés pour à la fois rechercher les causes des dysfonctionnements. Les Busway alimentés au GNV ont été dépêchés à nouveau sur la ligne 4 pour remplacer provisoirement les e-Busway électriques. La remise en service des e-Busway a pu être engagée dès le 7 janvier au soir. Le lendemain, c’était environ 30% du service qui était assuré par les e-Busway.

Précédent à Genève. En dépit d’une longue période de déverminage ayant débuté dès la mi-décembre 2018, les e-Busway nantais ont donc connu les mêmes problèmes de fiabilité que le «Light Tram» fourni par Hess à Genève, dès sa mise en service en décembre 2017. Là, il s’était agi d’un problème lié au refroidissement des batteries. La résolution de cette panne avait exigé plusieurs mois puisque ce n’est pas avant le 18 mars 2018 que ces bus électriques de 18 m avaient pu être remis en service.  

O. C.

 

 

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.