NAP au secours des croisiéristes bloqués par le Covid-19

Huit cars ont permis de rapatrier une partie des croisiéristes vers Strasbourg et Kehl.  
Actualites

La rédaction

Volontariat. En redressement judiciaire depuis six mois, NAP Tourisme, qui accuse près de 500.000€ de pertes, poursuit néanmoins ses activités sur la base du volontariat de ses équipes. Le 25 mars, les autocars NAP Tourisme étaient sur les quais phocéens pour assurer le rapatriement des passagers du paquebot MSC Splendida. Ce paquebot de croisière a accosté à Marseille avec ses 1.700 passagers en provenance de Dubaï. Aucun cas de Covid-19 n’était signalé à bord, mais la compagnie peinait à trouver des solutions de rapatriement pour ses passagers. Huit autocars NAP sont partis sous escorte en direction de Strasbourg et Kehl. Un autocar a rejoint l’aéroport de Nice-Côte d’Azur.

Situation délicate. «Cette forte mobilisation de nos conducteurs permet au groupe NAP de faire face aux sollicitations des institutions du territoire avec le maintien, par exemple, du transport à la demande sur Cassis, Carnoux et Roquefort La Bédoule», explique Alain Bouzemane, qui a pris en septembre 2019 la présidence du Groupe NAP Tourisme & Transport. L’entreprise, dont la situation devait faire l’objet d’une audience devant le tribunal de commerce de Marseille le 6 avril, ne peut bénéficier des mesures d’aides exceptionnelles mises en place par le Gouvernement telles que le recours au chômage partiel ou au prêt garanti par l’État. «Nous avons de la trésorerie pour tenir jusqu’à fin juin», assure Olivier Moncoudiol, responsable commercial de NAP Tourisme & Transport.

N.B.C.

 

 

 

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.