National Express : le concurrent Stagecoach prêt à fusionner Pratique et ressources Stratégie

National Express a dû renoncer à desservir la côté est de la Grande-Bretagne en juillet 2009.   © © DR
Actualites

Le Club Les Industriels Les Opérateurs

La Rédaction

L’autocariste britannique National Express a reçu une proposition de fusion de son concurrent Stagecoach. Un consortium formé du fonds CVC et de la famille espagnole Cosmen, son actionnaire principal, a renoncé à le racheter.

National Express indique avoir reçu le 19 octobre une proposition « hautement préliminaire » de Stagecoach en vue d’une acquisition toute en actions qui laisserait les actionnaires de National Express avec 40% au plus du nouveau groupe. La direction va « étudier avec attention la proposition de Stagecoach tout en continuant à faire avancer » ses propres projets de financement, pour pouvoir évaluer si la proposition est plus intéressante ou non.

Stagecoach, qui avait annoncé le 3 septembre 2009 n’avoir pas l’intention de faire une offre d’achat à National Express, n’a normalement pas le droit avant six mois de faire une nouvelle offre, sauf si celle-ci est recommandée par National Express. Le groupe a indiqué que la lettre de proposition faite à National Express avait été rédigée à l’invitation de celui-ci.

Des dettes de plus d’un milliard

National Express, qui a environ 1,2 milliard de livres (1,3 milliard d’euros) de dettes, a dû annoncer début juillet que sa situation financière l’empêchait de continuer à exploiter sa filiale opérant sur la côte est du Royaume-Uni. Celle-ci est passée alors temporairement sous gestion publique.

Le consortium formé de CVC et de la famille espagnole Cosmen, qui le possède à 18,6%, avait proposé de manière informelle 765 millions de livres pour son rachat, avant de renoncer à faire une offre ferme le 16 octobre, trois jours avant celle de Stagecoach.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.