Navya passe un cap en matière de conduite autonome

Ce service marque également le tout premier déploiement mondial de la navette Autonom Shuttle Evo.   © Navya
Actualites

Grégoire Hamon

Sans opérateur à bord. Le français Navya, l’un des spécialistes mondiaux des systèmes de conduite autonome, annonce qu’il vient de franchir un nouveau palier, l’un des plus complexes. Depuis le 22 juin, ses navettes roulent en autonomie complète de niveau 4, c’est-à-dire sans opérateur de sécurité à bord. L’expérimentation se déroule au sein du Centre National de Tir Sportif (CNTS) de Châteauroux, en partenariat avec Keolis, afin de permettre aux athlètes et aux visiteurs d’effectuer leurs déplacements du parking à l’accueil. D’une distance de 1,5 km, ce parcours s’effectue à une vitesse maximale de 18 km/h. «Nous voulons faire la démonstration que nous allons apporter un service de transport en autonomie réelle. C’est la clé pour réaliser la promesse du sans chauffeur et le modèle économique qui va avec. En effet même à vitesse maîtrisée et dans un environnement sous contrôle, il y a d’innombrables usages commerciaux (sites industriels, campus, sites touristiques, etc.) qui représentent autant de débouchés pour notre technologie. Dans les prochains mois nous nous attacherons à franchir les étapes qui nous permettront d’aboutir à la commercialisation de ces cas d’usage», indique Étienne Hermite, président du directoire de Navya. Il n’est donc pas question de lâcher la navette en pleine circulation urbaine. L’expérimentation a lieu dans un site fermé, à vitesse réduite et sur un parcours prédéfini, avec une supervision débarquée pouvant reprendre le contrôle du véhicule en temps réel, si besoin. Dans une étape ultérieure, la navette sera supervisée à partir d’un centre de contrôle à distance, sur un parcours comportant une route à voies multiples et des carrefours à feux connectés.

Nouveau modèle. Ce service marque également le tout premier déploiement mondial de la navette Autonom Shuttle Evo, qui intègre plusieurs améliorations indispensables pour l’atteinte du niveau 4 d’autonomie, comme une architecture de capteurs renforcée et optimisée pour offrir une vision plus large, une connectivité accrue pour contrôler à distance l’état du véhicule en temps réel et assurer une maintenance prédictive sécurisée. L’expérience utilisateur a dû être revisitée, avec un bandeau d’informations passagers avec annonces visuelles et sonores, et un accès optimisé pour les personnes à mobilité réduite. Afin d’opérer le véhicule sans encombre, Navya a du procéder à l’autonomisation de toutes le fonctions pour débarquer l’opérateur de sécurité, d’abord à l’extérieur du véhicule et ensuite dans un centre de supervision à distance.

G. H.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.