Nice se dote d’une nouvelle convention pour la sécurité dans les transports publics Politique et réglementations Produits Territoires

  © DR
Actualites

Les Collectivités

Shahinez Benabed

La nouvelle convention de sécurité dans les transports en commun de Nice a été signée le 19 mars. Elle remplace ainsi un premier accord datant de 2006, alors que la fréquentation dans les bus et tramways a presque doublé entre 2005 et 2011.

C’est reparti pour huit ans. La nouvelle convention de sécurité dans les transports publics de Nice a été signée le 19 mars, entre le Préfet des Alpes-Maritimes, le Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, le Maire de Nice, le Directeur Général de la Société nouvelle des transports de l’agglomération niçoise (ST2N) et les représentants du personnel. « Cette convention actualisée prévoit notamment des moyens renforcés pour garantir à nos concitoyens des transports encore plus sûrs », indique un communiqué. Elle s’étend désormais à toutes les communes de la Métropole Nice Côte d’Azur et intègre la gendarmerie au dispositif de sécurité et de surveillance du réseau de transport, aux côtés des polices municipales, nationales et des agents de sécurité de la ST2N.

Des incidents en baisse

Ce nouvel accord sur la sécurité réactualise une première convention signée en 2006 en prenant en compte les évolutions mesurées dans les transports en commun. Il a été signé alors que le nombre d’incidents dans les tramways et bus a baissé d’un tiers (1,2 cas avaient été répertoriés pour 100 000 voyageurs en 2005 contre 0,8 en 2011).  De plus, en l’espace de six ans, la fréquentation des transports publics qui est passée de 34 millions d’usagers en 2005 à 66,5 millions en 2011, a presque doublé.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.