Nicolas Hulot vise la neutralité carbone pour 2050 Politique et réglementations

Le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, n'a pas évoqué les moyens nécessaires pour atteindre ses objectifs.   © DR
Actualites

Le Club Les Collectivités Les Industriels Les Opérateurs

La rédaction

Une stratégie encore à déterminer. Le Plan climat du ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, présenté le 6 juillet, décline les objectifs pour que la France atteigne la neutralité carbone en 2050. Il faudra pour cela trouver un équilibre entre émissions de gaz à effet de serre et capacité des écosystèmes à en absorber une partie. Le gouvernement devrait présenter sa stratégie fin 2018. En matière d’énergies, Nicolas Hulot a confirmé l’objectif de ramener de 75% à 50% la part du nucléaire dans la production d’électricité. Les dernières centrales à charbon seront mises à l’arrêt en 2022, et la production d’hydrocarbures doit se terminer en 2040. Le soutien aux énergies renouvelables passera par une simplification du cadre réglementaire.

Convergence de la fiscalité du gazole et de l’essence. Le prix du carbone dépassera 100 euros la tonne d’ici à 2030, via la contribution climat énergie (CCE). Le niveau sera fixé dans le projet de loi de finance 2018. La CCE s’applique notamment sur les carburants. Cette mesure s’ajoute donc à la convergence de la fiscalité du gazole et de l’essence, qui sera achevée d’ici à la fin du quinquennat. Le ministre a également annoncé la fin de la vente des voitures à essence et diesel d’ici 2040, objectif que le gouvernement veut proposer au niveau européen. Une « prime de transition », dont le montant reste à déterminer, sera destinée à aider les ménages modestes à remplacer une voiture diesel datant d’avant 1997 ou essence d’avant 2001 par un véhicule plus propre neuf ou d’occasion.

La rédaction

 

 

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.