Norvège: une navette Easymile testée à 100 km du pôle Nord Territoires

La navette a été testée en mars, dans des conditions météo difficiles.   © Easymile
Actualites

Les Industriels Les Opérateurs

Marc Fressoz

Spitzberg. Le réchauffement climatique y est sans doute pour quelque chose. Un véhicule autonome électrique a pu circuler au-delà du cercle polaire, sous des températures peu propices au bon fonctionnement des batteries, et réussir à se repérer sur la neige. Preuve en est fournie sur l’archipel norvégien du Spitzberg (Svalbard), où les autorités locales, via la Svalbard Buss og Taxi, ont mis service en mars une navette EZ10 d’Easymile. Elle a desservi quatre arrêts dans la capitale de 2.000 habitants, Longyearbyen, à 100 km du pôle nord, une zone qui attire de plus en plus de touristes. «L’objectif de ce projet est de développer une solution de transport durable pour les touristes en particulier dans la ville arctique», expliquent ses initiateurs. Le test a permis de recueillir des données sur la façon dont le véhicule s’est comporté face à des conditions météorologiques et de vent difficiles, la topologie, la consommation d’énergie et l’accessibilité.

25 projets pilotes. Le projet est mené par plusieurs partenaires, dont Applied Autonomy, une petite entreprise lancée en 2017 pour développer des véhicules électriques autonomes en Norvège. Elle revendique plus de 25 projets pilotes de grande et de petite taille dotés de minibus autonomes en Norvège.  Elle exploite depuis l’hiver 2018 un service régulier de navette autonome intégré dans le réseau de la ville de Kongsberg, au sud-ouest d’Oslo dans le cadre du projet Sohjoa Baltic et Kongsberg Testarena City & Lab. «La société développe des services de centre de contrôle pour véhicules autonomes et fournit des infrastructures d’intégration permettant de relier les véhicules autonomes aux entreprises de transport, aux entreprises de transport public et aux autorités de régulation», indique-t-elle dans un communiqué. Applied Autonomy, qui vise les marchés extérieurs à la Norvège, est détenue par Kongsberg Innovation, une émanation de l’industriel scandinave Kongsberg Automotive, par la compagnie nationale de trains et de bus VY, et par son fondateur Olav Madland.

Marc Fressoz

 

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.