Un nouveau Vélib’ aux dimensions du Grand Paris Produits Territoires

Anne Hidalgo, maire de Paris, et Patrick Ollier, président de la Métropole du Grand Paris, au guidon des nouveaux Vélib'.   © DR
Actualites

Les Collectivités Les Opérateurs

La rédaction

38 communes équipées. Plus que les caractéristiques techniques des vélos ou les fonctionnalités de l’appli, c’est la dimension métropolitaine qui distingue le nouveau Vélib’ de sa première version, née en 2007. Catherine Baratti-Elbaz, maire du 12e arrondissement et présidente du syndicat mixte Vélib’, a souligné que ce service s’adresse désormais au 7,5 millions d’habitants du Grand Paris. La présentation officielle s’est poursuivie avec Anne Hidalgo (PS), maire de Paris, et Patrick Ollier (LR), président de la Métropole du Grand Paris (MGP). « C’est une révolution », a déclaré ce dernier, soulignant que le projet a permis de dépasser les clivages politiques pour servir l’intérêt général. A partir du 1er janvier 2018, la nouvelle offre de vélo en libre service couvrira donc 38 des 68 communes de la métropole.

10 000 € par station. S’il revient à chaque maire de décider de la localisation des stations sur sa commune, il doit aussi en financer l’installation, qui coûte en moyenne 10 000 €. Pour soutenir le développement du service, la MGP subventionne les communes qui s’équipent. 4 M€ ont ainsi été débloqués pour 400 nouvelles stations. Et la Métropole a consacré 4,7 M€ à l’interconnexion des réseaux de pistes cyclables. L’adaptation des stations existantes revient à Smoovengo, le délégataire du service, qui doit prendre le relais de JCDecaux. Ces opérations seront réalisées d’ici au 31 mars 2018. Les nouveaux vélos sont dotés d’un boîtier électronique qui active le déverrouillage du cadenas. 30% des vélos du nouveau parc seront électriques.

Sandrine Garnier

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.