Nouvelles nominations au sein de la SNCF Politique et réglementations Produits Territoires

Guillaume Pepy étoffe son équipe dirigeante.   © DR
Actualites

Les Collectivités Les Industriels

La rédaction

Le 31 mai 2012, la SNCF a annoncé deux nominations au sein de son staff dirigeant : Rachel Picard qui deviendra directrice générale de Gares & Connexions dès le 7 juin 2012, et Jean-Pierre Farandou, qui accède au poste de directeur général délégué de l’EPIC SNCF.

Bientôt deux mois après l’annonce de la recomposition du capital de Keolis et de la réorganisation de son Conseil de surveillance, le groupe SNCF a annoncé le 31 mai deux autres nominations : Rachel Picard future directrice générale de Gares & Connexions, et Jean-Pierre Farandou, nouveau directeur général délégué de l’EPIC SNCF.

 

Cinquième femme à l’exécutif

 

A compter du 7 juin prochain, Rachel Picard (45 ans) prendra donc la suite de Sophie Boissard dans un univers qu’elle connaît bien : le voyage. Diplômée d’HEC et férue de nouvelles technologies d’information, elle a fait ses armes comme responsable des ventes à Valle Nevado au Chili, puis chez Eurodisney Paris entre 1988 et 1993. Se frottant au marketing et à la communication chez Frantour (agence du groupe SNCF), elle devient ensuite directrice Europe du tour-opérateur de 1993 à 2000. Après un passage de deux ans au sein de la direction générale des éditions Atlas Voyages, elle prend ensuite la barre de voyages-sncf.com comme directrice générale adjointe en 2004 avant d’en devenir la directrice générale en 2007. Quittant la compagnie ferroviaire le temps d’un passage chez Thomas Cook France comme directrice générale déléguée puis présidente, sa nomination laisse donc entrevoir un « retour au bercail » au sein duquel « elle saura mettre à profit son expérience des services et de la relation clients et sa connaissance des transporteurs ferroviaires. Je suis très satisfait d’accueillir une cinquième femme au sein du comité exécutif », assurait Guillaume Pepy, président de la SNCF  dans un communiqué de presse.

 

Un homme clé

 

De son côté, Jean-Pierre Farandou (54 ans) accède au poste de directeur général délégué de l’EPIC SNCF. Sa mission : piloter les adaptations du fonctionnement de l’établissement public « au moment où il semble indispensable d’engager une nouvelle étape de maîtrise des coûts et de décentralisation », expliquait Guillaume Pepy à cette occasion. Ingénieur des Mines de Paris, Jean-Pierre Farandou est entré à la SNCF en 1981 après avoir travaillé pour une compagnie minière américaine AMAX à Denver (Colorado). Occupant le poste  de responsable production et marketing puis de chef de projet pour le lancement du TGV Paris-Lille en 1993, il est ensuite « muté » à Bruxelles pour assurer la direction générale de Thalys International de 1993 à 1998. Successivement directeur des Cadres RH de 1998 à 2000 puis directeur adjoint Grandes Lignes de 2000 à 2002, il a également dirigé jusqu’en janvier 2005 la branche SNCF Rhône-Alpes puis Keolis Lyon avant d’être nommé directeur de la branche SNCF Proximités en 2006.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.