Paris-Bercy devient Paris-Bercy Bourgogne-Pays d’Auvergne Territoires

  © DR
Actualites

Les Collectivités

Jean-François Belanger

A la demande de Laurent Wauquiez, président d’Auvergne-Rhône-Alpes, et de Marie-Guite Dufay, présidente de Bourgogne-Franche Comté, la gare de Paris-Bercy s’appelle, depuis le mardi 13 septembre, Paris-Bercy Bourgogne-Pays d’Auvergne. « Les Auvergnats méritaient une gare qui mette en valeur les liens forts qu’ils entretiennent depuis toujours avec Paris. J’y tenais, c’est chose faite. Faisons en sorte que ce soit une belle vitrine pour notre région« , a notamment déclaré Laurent Wauquiez. Cette gare accueille des trains qui desservent Dijon, Avallon, Clermont-Ferrand, Auxerre, Nevers.  Elle est fréquentée annuellement par 3 millions de voyageurs.

En particulier, du lundi au vendredi, 16 trains Intercités effectuent le trajet entre Paris et Clermont, dont 2 liaisons directes en deux heures, et cette ligne totalise un trafic annuel de 1,7 millions de passagers. De même, 12 trains effectuent quotidiennement la relation entre Paris et Nevers. Du côte du TER, l’axe Yonne-Paris représente la moitié du trafic régional bourguignon, avec une fréquentation comprise entre 12 000 et 15 000 voyageurs par jour.

La gare de Bercy Bourgogne-Pays d’Auvergne est également une gare routière, avec des bus longue distance pour la France et l’international, soit 45 lignes. C’est la première gare routière de Ouibus qui opère 120 autobus au quotidien. Pour la proximité, cette gare multimodale est intégrée au dispositif de transport en commun parisien avec deux lignes de métro, deux lignes de bus, une station Vélib, une station de taxi et un parking.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.