Premier envol pour le prototype de taxi volant Audi-Airbus Produits

Au premier plan, le module de la Pop Up est emmené par un drone, au second plan, le module roulant qui l'attend.   © Audi
Actualites

Les Industriels

Grégoire Hamon

Concept «trois-en-un». L’Audi volante a pris son envol. Du moins sa version en modèle réduit. Lors de la Drone Week, qui s’est tenue à Amsterdam fin novembre, Airbus, Audi et Italdesign ont dévoilé un premier prototype de la Pop Up Next à l’échelle 1:4. Ce concept «trois-en-un» associe un module roulant autonome (développée par Audi), une capsule passagers et un module volant autonome (développé par Airbus). Lors de la démonstration, le drone volant muni de sa capsule s’est posé au sol, puis a lentement fait coulisser sa capsule vers le module roulant, ce dernier poursuivant ensuite sa route de manière autonome, explique le groupe Volkswagen, maison-mère d’Audi, dans un communiqué. «Les taxis volants sont en bonne voie, nous en sommes convaincus chez Audi», explique le Dr Bernd Martens, membre du conseil d’Audi pour l’approvisionnement et l’informatique, et président de la filiale Italdesign. «De plus en plus de gens se déplacent vers les villes. Et de plus en plus de gens seront mobiles grâce à l’automatisation. Dans l’avenir, les personnes âgées, les enfants et les personnes sans permis de conduire voudront utiliser des taxis autonomes. Si nous réussissons à faire une répartition intelligente du trafic entre les routes et l’espace aérien, la population et la cité pourront en bénéficier à parts égales. La prochaine étape est un prototype taille réelle qui puisse voler et rouler», poursuit-il.

Projet à Ingolstadt. La Pop Up Next n’est encore qu’un prototype à l’échelle réduite, mais Audi fait le pari qu’au cours de la prochaine décennie, ses clients pourront bénéficier de services de taxi volants dans les grandes villes, ceci sans qu’ils aient à changer de véhicules. Pour tester les services à la demande, Audi mène une expérimentation en Amérique du Sud, en collaboration avec la filiale Airbus Voom. Les clients réservent des vols d’hélicoptère à Mexico ou Sao Paulo, tandis qu’une voiture Audi est mise à disposition pour les emmener ou les récupérer à l’héliport. Audi soutient également le projet de taxi volant Air Mobility Urban à Ingolstadt. Cette initiative prépare des opérations de test pour un taxi volant sur le site d’Audi, et fait partie d’un projet de l’Union européenne sur la Smart City, visant à répondre à plusieurs questions sur la technologie des batteries, la réglementation, la certification, l’infrastructure et l’acceptation par la population.

G. H.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.