Reims échappe de justesse au Prix du clou rouillé Territoires

  © DR
Actualites

Les Collectivités

Xavier Renard

À l’occasion de son assemblée générale annuelle, qui s’est déroulée le 9 et le 10 avril dernier à La Rochelle, la FUB (Fédération des Usagers de la Bicyclette) a décerné son palmarès 2016. Le guidon d’or, récompensant les villes engagées dans une politique en faveur des déplacements à vélo, a été attribué à Pont-Sainte-Maxence.

Si le prix peu flatteur du Clou rouillé, qui épingle les villes rechignant à développer une politique en faveur des cyclistes, a finalement été décerné à Saint-Maur-des-Fossés (Val de Marne), l’agglomération de Reims a failli être clouée au pilori par la FUB. Mal notée, la capitale champenoise, qui revendique pourtant 100 kilomètres de pistes cyclables, n’aurait, selon la FUB, « ni plan vélo, ni objectifs chiffrés à court ou long terme ». Par ailleurs, elle « privilégie la voiture au détriment du vélo, engendrant de nombreuses discontinuités cyclables. » Les collectifs de cyclistes espèrent que la commune les autorisera de rouler à contre-sens dans les rues à sens unique. Pour manifester leur mécontentement, les cyclistes rémois organisent une « Vélo’ruption » samedi 16 avril prochain.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.