Profondes modifications du réseau d’Albertville pour la nouvelle DSP Politique et réglementations Stratégie Territoires

  © DR
Actualites

Les Collectivités Les Opérateurs

Jean-François Belanger

La Communauté de Communes de la Région d’Albertville (Coral) vient de reconduire, pour cinq ans, le contrat de délégation de service public (DSP) pour un montant total de cinq millions d’euros, à Veolia Transdev.

Le renouvellement du contrat précédent vient de démarrer le 1er janvier 2013. Il concerne un réseau de trois lignes exploitées en direct par la société Transavoie. Les lignes A et B sont assurées par des minis et midibus sur des circuits intramuros d’Albertville, tandis que la ligne C relie Albertville à Ugine. Le matériel roulant se compose, à ce jour, de deux autobus de 56 places sur la ligne A, de trois minibus de 18 places sur la ligne B et d’un véhicule de type interurbain sur la ligne C. En dehors des heures de pointe, ce réseau fonctionne selon le principe du transport à la demande. Il s’appuie aussi sur certaines lignes interurbaines du réseau Lihsa (Lignes Interurbaines de Haute-Savoie), comme celle exploitée par Voyages Crolard (groupe Veolia Transdev), entre Annecy et Albertville. En 2012, ce réseau a transporté 138 000 voyageurs sur les lignes A et B, plus 27 000 voyageurs sur la ligne C. Dans le cadre du nouveau contrat, plusieurs évolutions majeures sont prévues. Dès septembre, les deux lignes urbaines sortiront du périmètre strictement albertvillois pour venir desservir aux heures de pointe les communes de Gilly sur Isère et de Grignon. De son côté, la ligne C entre Ugine et Albertville sera restructurée afin de mieux desservir le centre d’Albertville. Enfin, trois nouvelles lignes vont être créées pour relier les axes Grésy sur Isère-Frontenex-Albertville, Grignon-Alberville et Mercury-Albertville.

Adapter le matériel à la fréquentation

En terme de matériel, plusieurs véhicules seront renouvelés afin de mieux répondre à la fréquentation. Les véhicules de 18 places cèderont ainsi leur place à leurs homologues de 30 places. Les nouvelles lignes seront assurées par des autocars de type interurbain, soit directement par Transavoie, soit sous-traitée à un transporteur local. Le réseau adoptera un tarif unique sur l’ensemble de son périmètre et un plan d’action marketing ciblé en direction des actifs et des scolaires sera déployé associé à une nouvelle image du réseau.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.