Proxiway : un système nippon d’auto-partage à Lyon Politique et réglementations Stratégie Territoires

Les voitures électriques en auto-partage disposeront d'une trentaine de bornes de recharge.   © © Fotolia
Actualites

Les Collectivités Les Opérateurs

Jean-François Belanger

L’agglomération lyonnaise a conclu un accord pour un troisième système d’auto-partage qui sera mis en place en 2013 par le consortium japonais Toshiba via sa filiale Proxiway. Une trentaine de voitures électriques sera proposée.

Le président du Grand Lyon, Gérard Collomb, vient de passer accord avec le Nedo. Cet organisme public est l’équivalent japonais de l’Ademe, et est destiné à promouvoir les énergies alternatives,  « une institution qui a vu son rôle grandir depuis la catastrophe de Fukushima », insiste Hideo Hato, son président, venu à Lyon pour parafer le contrat.

Celui-ci, conclu pour la période 2011-2015 sur un budget global de 130 millions d’euros, comprend, entre autres, l’installation d’un service d’auto-partage, sur le quartier en construction de Lyon-Confluence.

Des véhicules électriques motorisés par Mitsubishi

À l’horizon 2013, une trentaine de véhicules électriques sera proposée aux entreprises présentes sur ce site.

Le consortium Toshiba fournira les équipements technologiques adaptés, en partenariat avec Veolia Transdev, via sa filiale Proxiway, société spécialisée dans la gestion des systèmes d’auto-partage.

Les véhicules, motorisés par Mitsubishi, seront fournis par le groupe PSA Peugeot Citroën. Ils disposeront d’une trentaine de bornes de recharge « normale », ainsi que de trois autres de recharge  « rapide ». L’énergie électrique proviendra d’une installation de panneaux photo-voltaïques réalisée par la collectivité sur le toit d’une patinoire voisine.

Troisième système d’auto-partage sur Lyon

Pour le Nedo, un autre site européen est à l’étude à Malaga (Espagne).

Ce système d’auto-partage sera en fait le troisième de l’agglomération lyonnaise. Il vient s’ajouter au franco-français « Autolib » concocté avec Lyon Parc Autos, déjà en place depuis plus d’un an, et à l’Allemand « Car2Go », conçu avec le groupe Daimler, qui doit être lancé début 2012.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.