Quatre candidats pour le téléphérique toulousain Produits Territoires

Téléphérique de Toulouse   © DR
Actualites

Les Collectivités Les Industriels

Catherine Sanson-Stern

La commission d’appel d’offres de Tisséo-SMTC a retenu mi-mars quatre groupements de candidats pour le marché de conception, réalisation et maintenance pour 20 ans du futur Téléphérique Urbain Sud. Cet équipement reliera début 2020 l’Oncopole, la CHU du Rangueil et l’université Paul Sabatier à Toulouse, en survolant la Garonne et la colline de Pech David sur 2,6 km.

Les quatre groupements retenus sont menés par les quatre leaders du marché, totalisant 95% des projets de téléphériques au monde :

  • le Suisse BMF, qui réalise actuellement le téléphérique de Brest, associé à Eurovia MP, GTM SO TPGC, Setec ITS, MDP Consulting, LCR Architectes, Richez Associés, Mécamont Hydro, Setec International et Setec TPI ;
  • l’Autrichien Doppelmayr, qui a construit les téléphériques de Londres, Koblenz, Alger, Singapour ou La Paz, associé à Eiffage, Taillandier, Emma Blanc, Arcadis, OTCE MP, DCSA, BG Ingénieurs, Gexia Foncier et Eten Environnement ;
  • l’Italien Leitner, présent à Hong Kong, Bolzano, Tbilissi et sur plusieurs projets en Turquie, associé à Malet, Puig Pujol, Razel-Bec, Safege SAS ;
  • le Français Poma, constructeur des téléphériques de Grenoble, Barcelone, New York, Rio de Janeiro ou Medellin, associé à Bouygues TP RF, Systra, Séquences, Seti, Sigma Composite, Semer, Comag, Yellow Window, Biotope, Systra Foncier, Acouplus et Engie Inéo.

Les candidats devront remettre leurs offres le 13 juin. Le marché sera attribué en décembre, après une phase de négociation qui débutera cet été. « Les candidats sont challengés pour proposer le planning le plus court possible de travaux, en respectant l’enveloppe financière située entre 44 et 63 M€ HT », a indiqué Tisséo.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.