RATP Dev conserve l’exploitation du téléphérique du Salève Territoires

Le téléphérique du Salève domine la ville de Genève.   © DR
Actualites

Les Collectivités Les Industriels Les Opérateurs

La rédaction

Rénovation planifiée. Le Groupement local de coopération transfrontalière (GLCT) du téléphérique du Salève a renouvelé sa confiance à la Société du téléphérique du Salève (STS), filiale de RATP Dev (51%), des Transports publics genevois (47%) et de la Comag (2%), une filiale de Poma. Le nouveau contrat, d’une durée de 12 ans, verra la rénovation totale de cet équipement, une opération qui sera financée à hauteur de 28% par la STS. Le téléphérique rénové doit rouvrir en mai 2022, après 20 mois de travaux. Inauguré en 1932, fermé entre 1975 et 1984, le téléphérique du Salève domine la ville de Genève. Géré par la STS depuis 2013, le téléphérique du Salève a vu sa fréquentation augmenter de 50%. Le maintien de cette DSP est un succès d’importance pour la RATP, alors que se multiplient les projets de téléphériques urbains. L’opérateur s’est allié en novembre dernier à Eiffage et Poma pour lancer UP, une offre de transport par câble assurant l’ensemble des opérations de construction, maintenance et d’exploitation.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.