RATP : l’application CheckMyMetro irrite la régie Politique et réglementations Stratégie Territoires

Le logo de l'application pour smartphone CheckMyMetro.   © © DR
Actualites

Les Collectivités Les Opérateurs

La rédaction

L’application pour smartphone CheckMy!Metro, qui renseigne en temps réel les usagers du réseau francilien sur la présence de contrôleurs, rencontre un succès certain. La RATP cherche les moyens de riposter.

Oui aux nouvelles technologies, non à l’application pour smartphone CheckMy!Metro ! Telle est en substance la position de la RATP, qui n’apprécie guère ce trublion qui renseigne les usagers du réseau francilien sur la présence de contrôleurs en temps réel.

Lancée durant l’été 2011, cette application commence à se faire un nom avec 50 000 téléchargements recensés et une contribution toutes les deux minutes en période de pointe. Pire, elle commence à faire des petits à Lille, Lyon et Toulouse.


Un vide juridique

Interrogée par Le Figaro, la RATP estime que cette application « encourage bel et bien la fraude » et regrette le vide juridique encadrant ce genre d’affaires. « Nous réfléchissons actuellement avec des associations professionnelles, comme le Groupement des autorités responsables de transport (Gart), aux solutions que nous pourrions mettre en place ».

Déjà en juin 2011, la régie avait écrit à Apple pour demander le retrait de l’application sous prétexte qu’elle volait la propriété intellectuelle de la carte de son réseau. Conclusion : la carte a été retirée… mais pas les lieux des contrôles.

 

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.