RATP : les 60 lignes de bus parisiennes mises en accessibilité Politique et réglementations Stratégie Territoires

Les personnes à mobilité réduite (PMR) peuvent désormais accéder à toutes les lignes de bus parisiennes.   © © RATP
Actualites

Les Collectivités Les Opérateurs

Pierre Cossard

Le 28 janvier, la RATP a rendu accessible aux personnes à mobilité réduite l’ensemble des 60 lignes de bus de son réseau de surface parisien. Prochaine étape : mettre en accessibilité les 350 lignes d’Ile-de-France avant 2015.

Jean-Paul Huchon, président du conseil régional d’Ile-de-France et président du Stif, Bertrand Delanoë, maire de Paris et Pierre Mongin, PDG de la RATP, ont inauguré le 28 janvier la mise en accessibilité de l’ensemble des 60 lignes de bus parisiennes aux personnes à mobilité réduite (PMR). L’ensemble du réseau de bus parisien intra-muros est donc désormais accessible.

Cette clientèle particulière trouve là une alternative efficace au réseau de métro, dont la mise en accessibilité intégrale demeure difficile à réaliser. Elle dispose par ailleurs d’un service de transport à la demande, le PAM 75, exploité par Keolis, pour le compte de l’agglomération.


12 millions d’euros investis

Une ligne de bus est considérée comme accessible dès lors que 70% de ses arrêts au moins le sont. La ville de Paris s’est chargée de la réalisation des travaux d’aménagement (rehaussements de trottoir, déplacements de mobiliers urbains voire d’arrêts, marquage des repères…), financés à parts égales par la région Ile-de-France et le Stif, tout cela sous la maîtrise d’ouvrage de la RATP. De 1999 à 2008, 12 millions d’euros ont été investis dans cette opération de mise aux normes. Parallèlement, la RATP a acquis 1415 bus équipés de rampes pour PMR.


Une prochaine étape régionale

Le prochain défi pour le Stif et la RATP est désormais de garantir, d’ici 2015, la mise en accessibilité de l’ensemble du réseau de bus de la RATP, qui compte 350 lignes en Ile-deFrance au total.

Pour atteindre cet objectif, 40 à 50 lignes devront être mises chaque année en accessibilité. D’autres efforts seront menés pour faciliter l’accessibilité des personnes malvoyantes et malentendantes aux bus, en équipant ces derniers et certains arrêts de systèmes d’annonces sonores et visuels.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.