RATP s’allie à Getlink pour postuler aux offres TER

L’alliance RAT Dev-Getlink indique qu’elle vise en priorité les régions Haut-de-France et Grand Est.   © RATP
Actualites

Grégoire Hamon

Complémentarité. Les groupes RATP et Getlink (ex-Eurotunnel) ont annoncé le 25 novembre qu’ils s’associaient en vue de l’ouverture du marché TER. Afin de concurrencer la SNCF, les deux groupes veulent créer une société à capitaux partagés qui serait détenue à 55% par RATP Dev (45% Getlink). «L’alliance des deux groupes permet de constituer un acteur couvrant l’ensemble du spectre des compétences nécessaires à la réponse aux appels d’offres ferroviaires régionaux», indiquent les deux sociétés par voie de communiqué. Le groupe RATP, et notamment sa filiale RATP Dev, est devenu un spécialiste de l’exploitation et de la maintenance en France et à l’international. L’exploitant du tunnel sous la Manche Getlink est pour sa part spécialisé dans l’exploitation d’infrastructures et la gestion de services ferroviaires.

Hauts-de-France et Grand Est. L’ouverture à la concurrence des TER sera véritablement effective en 2021 et 2022, avec des premiers appels d’offre lancés dès le 3 décembre de cette année. L’alliance RAT Dev-Getlink indique qu’elle vise en priorité les régions Haut-de-France et Grand Est, où les deux groupes sont présents. Les Hauts-de-France souhaite lancer leurs premiers appels d’offre au printemps 2021, pour une attribution en octobre 2021 et mise en service fin décembre 2022-début 2023. La région présidée par Xavier Bertrand (ex-LR) entend trouver trouver des solutions face à une qualité du service de la SNCF qui s’est «considérablement dégradée (retards, annulations, pannes, lignes menacées de suppression)». Il faudrait toutefois que la SNCF joue le jeu. Le mois dernier, la Cour des Comptes a épinglé SNCF Mobilités (la filiale qui chapeaute les TER) pour ne pas avoir transmis toutes les données nécessaires aux régions pour préparer leurs appels d’offre. En avril dernier, la région des Hauts de France a ainsi saisi l’Autorité de régulation des activités ferroviaires pour contraindre la société ferroviaire à lui transmettre les informations nécessaires à cette opération.

G. H.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.