Renault présente son robot-véhicule partagé EZ-GO Produits Stratégie

Ce concept car doit aboutir au lancement d’un véhicule commercial en 2022.   © Renault
Actualites

Les Industriels

Grégoire Hamon

Une capsule sans volant pour voyageurs. À l’occasion du Salon international de l’automobile de Genève, Renault a présenté son concept de robot-véhicule de mobilité à la demande. Dénommé Renault EZ-GO (pour « easy-go »), ce concept car doit aboutir au lancement d’un véhicule commercial en 2022. Le véhicule n’a plus grand-chose à voir avec une voiture traditionnelle : exit le poste de conduite et donc le volant, pour laisser place à une banquette arrondie en forme de U, prévue pour six passagers. Les dimensions restent imposantes (2,20 m de large pour 5,20 m de long), tout comme le poids (1,7t). La maniabilité est assurée par quatre roues directionnelles. L’accès du véhicule s’effectue à l’avant, parle biais d’une rampe qui permet donc l’introduction de poussettes, fauteuils roulant ou valises mais interdit toute sortie latérale. La vitesse de 50 km/h est suffisante pour un usage urbain, son terrain de prédilection.

Stations d’accueil ou smartphone. « Les services de mobilité à la demande et partagée constituent une opportunité d’envergure pour Renault, surtout dans les villes. Beaucoup d’entre elles abritent des populations vieillissantes (ou au contraire très jeunes) en quête de nouvelles solutions de mobilité », indique Thierry Bolloré, directeur général adjoint de Renault. Le constructeur compte mettre en service ce type de véhicule électrique, partagé, autonome de niveau 4 d’ici 2022. Dans un premier temps, la navette devrait se déplacer sur des boucles bien précises en partenariat avec des collectivités locales ou des opérateurs privés. Elle restera contrôlée à distance par un téléopérateur. À terme elle pourra se commander à partir de stations d’accueils, voire au pied de son domicile par le biais d’une application smartphone.

Grégoire Hamon

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.