Rhône-Alpes : un syndicat mixte des transports pour la métropole lyonnaise Politique et réglementations Stratégie Territoires

Le futur Syndicat métropolitain des transports doit faciliter les déplacements intermodaux en Rhône-Alpes.   © © DR
Actualites

Les Collectivités Les Opérateurs

Shahinez Benabed

Un protocole d’orientation visant à la création d’un Syndicat métropolitain des transports dans le Rhône a été signé par les conseillers communautaires de Lyon, Saint-Étienne, Bourgoin-Jallieu et Vienne, le 19 janvier 2012 à Givors.

Un nouveau pas a été franchi pour simplifier les conditions d’utilisation des transports dans le Rhône le 19 janvier 2012. Les conseillers communautaires du Grand Lyon, Saint-Etienne, Bourgoin-Jallieu et Vienne ont en effet signé un protocole d’orientation visant à la mise en place d’un Syndicat métropolitain des transports entre ces quatre agglomérations. Le projet devrait aboutir à l’automne 2012 après la mise en place en avril d’un pôle métropolitain.

La création de ce syndicat a pour objectif essentiel « de rendre plus faciles et donc plus attractifs les déplacements intermodaux, tous motifs confondus, en dépassant la complexité institutionnelle et en apportant à l’usager un service amélioré », précise le Grand Lyon dans un communiqué.


Vers la mise en place d’un tarif multi zones

Pour parvenir à ce but, deux actions prioritaires ont été décidées : la mise en place d’un abonnement de transport multi zones via la carte « OùRA ! » et l’amélioration des conditions d’accès au réseau métropolitain, avec notamment la mise en place de parcs relais et de navettes de rabattement vers certaines lignes.

Les quatre agglomérations réunissent à elles seules près de 2 millions d’habitants répartis dans 140 communes. 45 000 déplacements domicile-travail y sont effectués quotidiennement.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.