Rosa Parks, une nouvelle gare dans Paris intra muros Territoires

  © MC
Actualites

Les Collectivités

Michel Chlastacz

Le dimanche 13 décembre 2015, jour d’entrée en vigueur de l’horaire SNCF 2015-2016,  la gare Rosa Parks du RER-E a été «ouverte au service commercial des trains», selon la terminologie ferroviaire. Paris intra muros s’est  ainsi enrichi  d’une trente et unième gare du RER. Il faut remonter à quatorze ans jour pour jour  pour retrouver la même actualité, avec l’ouverture de la gare Bibliothèque François Mitterrand RER-C !

Cette nouvelle gare du RER-E bénéficie d’une desserte cadencées aux quatre minutes aux heures de pointes, et devrait assurer un trafic de 50 000 voyageurs/jour. Qui passerait à  85 000 après le prolongement du RER-E à l’ouest en 2020. Rosa Parks rapproche significativement le quartier desservi du cœur de Paris, puisque le trajet vers Haussmann-Saint-Lazare passe de trente à sept minutes, et celui vers les gares du Nord et de l’Est à trois minutes. En attendant quinze minutes vers La Défense après 2020, au lieu d’au moins cinquante minutes aujourd’hui !

La gare Rosa Parks, structurée par un nouveau passage urbain passant sous ses voies,  est un pôle d’échange entre RER,  tram  T 3B (en attendant le T8 prolongé depuis Saint-Denis) et les bus 50, 60 et 239. Dans un rayon de 500 mètres, la gare dessert 35 000 habitants et emplois.

L’investissement totalise 130 M€ a été partagés entre la Région via le STIF (51,2%), la Ville de Paris (25,7%), l’État (22,7%) et SNCF Réseau (0,4%)

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.