Route intelligente: les tests transfrontaliers du projet ConVeX jugés «efficaces»

Le projet de recherche a permis de tester la communication directe de véhicule à véhicule (V2V) et de véhicule à infrastructure (V2I).   © DR
Actualites

Grégoire Hamon

Première mondiale. Un an après avoir acheté son projet de recherche ConVeX (Connected Vehicle to everything of Tomorrow), le consortium rassemblant des acteurs de l’automobile et des télécommunications a publié les derniers résultats de ses tests, jugés concluants pour améliorer la sécurité routière. Le projet, qui a démarré en décembre 2016 et s’est terminé en juin 2019, autour du constructeur Audi ainsi que d’Ericsson (telecom, 5G), de Qualcomm (plateforme), de la société Swarco (infrastructure routière intelligente) et de l’Université de Kaiserslautern, a bénéficié d’un budget de 3,3 millions d’euros. Les partenaires ont testé, sur banc d’essai puis sur routes publiques, différents cas d’utilisation du C-V2X (Connected vehicles-to-everything) comme la communication directe de véhicule à véhicule (V2V) et de véhicule à infrastructure (V2I), avec notamment la première démonstration transfrontalière au monde entre la France, le Luxembourg et l’Allemagne.

Fiabilité de 100%. «Les tests ont permis d’obtenir une réception fiable à 100% des messages de sécurité dans des conditions de visibilité directe allant jusqu’à 1,2 km, la distance étant limitée par la longueur des routes d’essai. Le test a été réalisé avec des vitesses relatives entre deux véhicules circulant en sens inverse allant jusqu’à 430 km/h», indiquent les partenaires. Les tests ont également été effectués en ville avec des intersections complètement «aveugles» et ont montré une portée d’au moins 140 m avec des messages de sécurité délivrés avec une fiabilité annoncée de 100% pour la communication V2V. «Ceci souligne la grande efficacité de la communication directe C-V2X sur des cas d’utilisation multiples, par exemple l’aide au mouvement aux intersections, l’aide au virage à gauche et l’avertissement de collision frontale», indiquent les partenaires.

G. H.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.