Le Sénégal achète 15 trains Coradia à Alstom pour 225 M€ Politique et réglementations

 
International

stan@wolters-kluwer.fr

L’horizon s’éclaircit franchement pour le site Alstom de Strasbourg. Le 19 décembre 2016, le président du Sénégal Macky Sall a confirmé l’achat au groupe Alstom de 15 trains Coradia polyvalents bi-mode électrique et diesel pour une valeur de 225 millions d’euros. Constitués de quatre voitures chacun, ces trains sont destinés à transporter 400 voyageurs à 160 km/heure entre Dakar et son aéroport international. Le groupe de BTP Eiffage, qui est chargé de construire la ligne ferroviaire, a débuté ses travaux en décembre et le groupe Alstom dispose de 24 mois pour livrer les rames.

En visite sur le site d’Alstom Reichshoffen, en compagnie du Secrétaire d’Etat à l’Industrie Christophe Sirugue, le président sénégalais s’est dit confiant sur la tenue des délais : « Je peux compter sur vous, travailleurs d’Alstom, pour nous livrer à bonne date ce train qui va révolutionner le système actuel de transports », déclarait-il aux salariés enthousiastes. De fait, avec ce nouveau contrat, Alstom Reichshoffen voit ses activités prolongées et, peut-être même, s’étendre au site de Belfort qui reste encore sous la menace d’une disparition. C’est pourquoi Christophe Sirugue s’est particulièrement félicité de cette bonne affaire industrielle qui pourrait profiter à l’ensemble des sites du groupe Alstom.

Quant à Henri Poupart-Laffarge, PDG d’Alstom, ses espoirs vont vers l’impact commercial qu’aura la mise en service de ce train pour le développement commercial d’Alstom en Afrique du Nord et dans l’Afrique Subsaharienne. Il reprend ainsi à son compte un des vieux rêves de la France du 19e siècle qui voyait l’industrie ferroviaire et le transport français connecter l’Afrique subsaharienne à Paris en quelques heures de train. A noter que la partie rames du projet a été cofinancée par l’Agence française de Développement.

MG (avec AFP)

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.