Siemens France s’implante en Corée du Sud Pratique et ressources Stratégie

Plan de la future ligne de métro de Uijeongbu, en Corée du Sud, qui sera mise en service dès le 1er juillet.   © UrbanRail.Net
International

Les Collectivités

Shahinez Benabed

La filiale française du constructeur allemand Siemens livrera, le 27 juin, un métro automatique à la ville sud-coréenne de Uijeongbu.

Siemens France, la filiale du constructeur allemand Siemens, a annoncé la livraison, le 27 juin, du métro sur pneus automatique à la ville de Uijeongbu, en Corée du Sud. Le projet de 140 millions d’euros, lancé en 2006, se compose d’une ligne de métro de 14 stations sur dix kilomètres, reliant Uijeongbu à Séoul, la capitale sud-coréenne située à proximité.

Au total, ce sont 15 rames climatisées de VAL 208, composées chacune de deux voitures, qui seront livrées. La ligne, qui sera mise en service le 1er juillet, circulera entièrement sur viaduc en traversant la ville de 450 000 habitants d’Est en Ouest.

Un partenariat franco-coréen

L’aboutissement du projet est le fruit d’un partenariat entre Siemens France (qui a notamment réalisé l’ingénierie globale, fourni les automatismes de conduite et le centre de commande centralisée), et le Coréen GS Construction qui a construit le viaduc.

Fierté du groupe Siemens, qui le considère comme étant « le plus performant des métros automatiques« , le système Val a été mis en service pour la première fois à Lille en 1983, et s’est progressivement diffusé à d’autres villes françaises ainsi qu’à l’étranger. La ligne d’Uijeongbu, qui deviendra dès cet été la douzième en service, devrait permettre le transport de 5000 passagers par heure.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.