Le Sytral arbitre en faveur de Rhônexpress Politique et réglementations Produits Territoires

  © DR
Actualites

Les Collectivités Les Opérateurs

Jean-François Belanger

Après avoir récupéré au début de l’année 2015 la gestion des lignes interurbaines de Cars du Rhône et de Rhônexpress, la liaison par tramway rapide entre la gare de Lyon Part-Dieu et l’aéroport de Lyon Saint Exupéry, en plus du réseau TCL, le dernier conseil syndical du Sytral, qui s’est réuni le 14 décembre, a décidé d’arrêter, au 1er janvier prochain, la desserte de l’aéroport Lyon Saint Exupéry effectuée jusque là par deux lignes de Cars du Rhône.

Ne subsistera donc plus, à partir de cette date,  que le service Rhônexpress. Il est vrai que les lignes 29 et 30, celles concernées, n’étaient pas des plus attractives, aussi bien en terme de fréquence qu’en terme de rapidité. Sauf que ces deux lignes proposaient des tarifs à 2 euros l’aller simple, contre 15,80 euros l’aller simple pour Rhônexpress.

En fait, le Sytral ne fait que se mettre en conformité avec le contrat de concession passé avec Rhônexpress, et qui prévoit une non mise en concurrence. La solution pour intégrer la tarification de Rhônexpress dans le dispositif global du Sytral serait la renégociation de la concession. Mais compte tenu des enjeux financiers, celle-ci n’est pas à l’ordre du jour.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.