Thalys réduit son offre de train cet été Politique et réglementations Produits Territoires

  © DR
Actualites

Les Collectivités Les Industriels

Shahinez Benabed

À partir du 14 juillet, le nombre d’allers-retours en Thalys entre Paris et Bruxelles va diminuer. Cette réduction qui s’étendra jusqu’en décembre 2012, aura pour but de permettre d’effectuer une maintenance des rames.

Entre le 14 juillet et décembre 2012 : il y aura moins de trains Thalys en circulation. La raison ? Les 26 rames rouges feront l’objet d’un contrôle de maintenance. « Ce programme vise à accomplir un saut de performance opérationnel à long terme », indique Franck Gervais, directeur général de Thalys, dans un communiqué. Au total, 30 techniciens seront mobilisés pour réaliser la maintenance, qui devrait prendre environ 1000 heures de travail par rame.

Une réduction du trafic en deux étapes

Pour pouvoir mener à bien ses opérations de maintenance, Thalys prévoit un allègement du trafic en deux étapes. Du 14 juillet au 25 août, les allers-retours Paris-Bruxelles seront réduits, tandis que les dorsales wallonne (Mons-Charleroi-Namur) et flamande (Grand-Bruges-Ostende) seront complètement supprimées. Mais pour les usagers qui souhaiteraient se rendre dans une de ces gares belges, « Ils pourront réserver un billet Thalys […], et emprunter les trains du trafic intérieur belge de la SNCB depuis/vers Bruxelles-Midi », indique le communiqué. De septembre à décembre 2012, la fréquence de la ligne Paris-Bruxelles-Amsterdam sera pour sa part réduite à neuf allers-retours par jour (contre 10 en temps normal). Egalement, la liaison Paris-Bruxelles,verra sa fréquence diminuer.

Thalys est une compagnie ferroviaire proposant des liaisons en train entre la France, l’Allemagne la Belgique et des Pays-Bas. Elle est détenue à 62 % par la SNCF, à 28 % par la SNCB belge et à 10 % par la Deutsche Bahn allemande, trois compagnies de chemins de fer nationales. En 2011, la société avait réalisé un chiffre d’affaires de 470 millions d’euros.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.