Un tiers de voitures en moins pour Auvergne-Rhône-Alpes Politique et réglementations Territoires

JFB  
Actualites

Les Collectivités

Jean-François Belanger

Laurent Wauquiez vient de lancer la deuxième vague de ventes des véhicules de fonction de la nouvelle collectivité Auvergne-Rhône-Alpes : une trentaine de voitures, pour l’essentiel des modèles Renault Twingo Kangoo, et Peugeot 508… Elles seront disponibles auprès du service des Domaines, prochainement, avec des mises à prix comprises entre 3 600 euros et 6 300 euros, selon les modèles.

En fait, Laurent Wauquiez, président du Conseil Régional, entend mettre en conformité ses promesses : « nous comptons nous appliquer les efforts qui sont demandés aux citoyens« . Une vente qui suit celle de juin dernier et qui sera suivie d’une prochaine pour aboutir à la cession d’un tiers du parc de véhicules. Celui-ci sera réduit à terme d’une cinquantaine d’unités, passant de 156 véhicules à 108. « Cela correspond à 100 000 euros de cession, plus autant de frais d’utilisation et correspond à 1 million d’euros d’économie sur le mandat« , calcule le président d’Auvergne Rhône-Alpes. Pour autant, il ne faut pas que cela restreigne les fonctions des élus et des dirigeants : « nous allons compenser grâce au co-voiturage et à l’optimisation de l’utilisation du parc de véhicules restant« , ajoute Laurent Wauquiez. Qui ne souhaite pas en rester là. « Nous allons aussi voir comment la précédente équipe a réussi à payer jusqu’à 180 000 euros de frais de taxi annuellement« . L’initiative s’inscrit dans la promesse d’effectuer au niveau du conseil régional 75 millions d’euros d’économie, « parallèlement à la baisse de l’indemnité des élus et la baisse du train de vue de l’institution« , conclut Laurent Wauquiez.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.