Toronto : Bombardier assurera trente ans de maintenance sur ses métros légers Pratique et ressources Stratégie

La ligne Eglinton Crosstown mesurera 19 km.   © Bombardier
International

Les Collectivités

La rédaction

Le constructeur canadien Bombardier vient de remporter un contrat pour assurer la maintenance de ses véhicules légers sur rail, Bombardier Flexity Freedom, destinés au réseau Eglinton Crosstown à Toronto (Canada), pour une durée de trente ans et une valeur de 282 millions d’euros.

Bombardier a marqué un nouveau point à domicile. Après avoir reçu une commande de 182 métros légers Flexity Freedom en 2010, le constructeur canadien vient de décrocher un nouveau contrat d’une valeur de 282 millions d’euros pour assurer leur maintenance pendant trente ans sur la nouvelle ligne Eglinton Crosstown à Toronto, au Canada.

Ce service, assuré pour le compte de l’agence gouvernementale de l’Ontario, Metrolinx, entre dans le cadre d’un investissement de 3,7 milliards d’euros pour le projet de construction de cette ligne de 19 km.

Hebergeur d'image
http://www.thecrosstown.ca/the-project
La ligne Eglinton Crosstown à Toronto en construction, au Canada.

Bombardier assurera la maintenance du matériel roulant dans le cadre d’un consortium, dans lequel Crosslinx Transit Solutions Maintenance General Partnership est chargé « de la maintenance de l’ensemble du système« , précise Bombardier dans un communiqué.

Surveillance et inspection automatique

Le constructeur fournira également son système de surveillance et de communication Bombardier Orbiflo, qui assure « une inspection automatisée des véhicules et des capacités de prévision des travaux de maintenance à effectuer« , selon le communiqué. La mise en service du métro léger est prévue pour 2020.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.