- Bus&Car – Connexion Transports Territoires - http://www.busetcar.com -

Toulouse : 2 ans et demi de travaux pour doubler la capacité de la ligne A du métro

Trois étés d’interruption totale. Après la signature de l’arrêté de déclaration d’utilité publique le 23 mars, les travaux d’extension de la ligne A du métro toulousain vont pouvoir démarrer en avril, pour une durée de 2 ans et demi. Trois étés d’interruption totale pendant 35 jours en juillet-août 2017, 2018 et 2019 seront nécessaires avant la mise en service annoncée pour septembre 2019.

210 000 passagers par jour. Inaugurée en 1993 et allongée dix ans plus tard, cette première ligne de métro est victime de son succès et aujourd’hui complètement saturée. De 125 000 voyageurs par jour à ses débuts, elle en transporte aujourd’hui 210 000 et les passagers subissent beaucoup de reste-à-quai aux heures de pointe. Alors que les prévisions annoncent 245 à 285 000 voyageurs d’ici 2025, l’extension des quais des stations à 52 mètres était devenue la seule solution.

180 millions d’euros. Le coût des travaux se monte à 180 M€ dont 61 M€ de génie civil (gros œuvre pour l’allongement de 4 stations trop courtes, second œuvre pour l’ensemble des 18 stations, équipements) et 66 M€ pour le système Val (façade de quais, automatisme…). Des interventions techniques délicates détaillées dans une vidéo [1].

Lignes de substitution. D’importantes mesures d’accompagnement sont prévues par Tisséo. Un médiateur sera présent et des réunions publiques seront organisées pour les riverains. Un site internet [2] informera sur les travaux et les transports alternatifs et un numéro vert mis en place. Outre l’augmentation des fréquences de deux lignes de bus, deux lignes spécifiques seront créés ainsi qu’une ligne pour les PMR et une navette reliant le parking-relais de la station Argoulets sur la ligne A au terminus de la ligne B. Le recrutement d’une centaine de chauffeurs supplémentaires en CDD est annoncé.