Toulouse : les détails du plan de déplacements à 4 milliards Politique et réglementations Territoires

tisseo toulouse connexion tt Bus Tisseo devant la mairie de Toulouse  
Actualites

Les Collectivités Les Opérateurs

La rédaction

Le comité syndical de Tisséo – marque commerciale du réseau de transports en commun de Toulouse et de sa région – a voté le 19 octobre 2016 l’arrêt du projet de révision du Plan de Déplacements Urbains (PDU) de l’agglomération toulousaine. Ce PDU, qui sera le document de référence et de planification des transports toulousains pour les 10 à 15 ans à venir, prévoit un investissement de quatre milliards d’euros d’ici 2030 pour lancer plusieurs projets :

  • La troisième ligne de métro, qui bénéficiera également du soutien de l’Union Européenne, et concentre la moitié des quatre milliards d’investissement ;
  • Le doublement de la capacité de la ligne A du métro (actuellement en phase d’enquête publique) ;
  • La création de dix lignes de bus Linéo d’ici 2020 et des extensions de ces lignes d’ici 2030 ;
  • L’extension du tramway vers le futur parc des Expositions de Beauzelle ;
  • Un téléphérique urbain entre Rangueil et l’Oncopole avec des extensions possibles vers Basso-Cambo et Montaudran.

Ce PDU fait suite à la feuille de route votée en comité syndical le 5 février 2015. Le projet a donné lieu à 81 réunions, contre 25 sur le précédent PDU. Il repose également sur une enquête ménage en date de 2014. Axé autour de la troisième ligne de métro, il ambitionne « de desservir plus de la moitié des habitants de la grande agglomération toulousaine, située à moins de 10 minutes des stations et des arrêts (contre 31% aujourd’hui), de desservir environ 65% des emplois de l’agglomération (contre 35% aujourd’hui) », indique Tisséo, « et de réduire l’utilisation de l’automobile dans les trajets quotidiens des Toulousains ».

Si le comité syndical de Tisséo a adopté une feuille de route qui l’engage pour plusieurs années, Jean-Michel Lattes, le président de Tisséo, s’est voulou rassurant: «le PDU est arrêté mais pas figé, ce vote ouvre une période de 15 mois de débat (avec enquête publique à l’été 2017), il sera amendé avec les propositions des collectivités et des habitants ». L’approbation définitve du Plan est programmée pour début 2018.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.