Tourisme : la FNTV en appelle au Premier Ministre

Il faudra sans doute plusieurs mois avant de retrouver le niveau d'activité d'avant la crise. (photo C. Recoura)  
Actualites L'actualité

La rédaction

Licenciements et dépôts de bilan. Après le camouflet du plan Tourisme, la FNTV publie une lettre ouverte adressée au Premier Ministre, Edouard Philippe, lui demandant de «sauver nos entreprises familiales en péril imminent». Après avoir évoqué la «situation dramatique» de nombreuses PME et TPE du transport routier de voyageurs (TRV), le président de la FNTV, Jean-Sébastien Barrault, rappelle que sans mesures appropriées, «des licenciements massifs» et des «dépôts de bilan en nombre» pourraient intervenir «dès le mois de juin». Il réitère ensuite sa demande «d’intégrer les activités touristiques du transport routier de voyageurs au plan de soutien au tourisme, en particulier: le maintien du dispositif actuel du chômage partiel jusqu’à la fin de l’année ; la prolongation des reports des échéances bancaires de 12 mois, au lieu de 6 mois ; l’éligibilité au fonds de solidarité de l’Etat.»

Détresse de la profession. D’abord exclues du plan Tourisme, les entreprises du TRV y ont ensuite été associées, sans bénéficier de l’entièreté des mesures consenties aux autres acteurs. C’est donc cette égalité de traitement que demandent les autocaristes pour leurs activités de transport occasionnel et SLO. En signe de protestation, une opération escargot a été organisée spontanément, lundi 18 mai, sur le périphérique parisien, par des PME franciliennes révoltées par l’attitude de l’Etat. L’action conjuguée du lobbying institutionnel et de la colère du terrain permettra-t-elle une meilleure prise en compte de la détresse de toute une profession? Il est certain, en tout cas, que les défaillances de PME auraient des conséquences sur les transports conventionnés qu’elles contribuent à assurer, en scolaire, en interurbain ou même en urbain.

S. G.

Sur le même sujet:

Tourisme : le mécontentement se structure

 

Plan tourisme: des miettes pour les autocaristes

 

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.