Tours teste ses nouveaux véhicules livrés par une filiale de Volkswagen Territoires

  © Otobus
Actualites

Les Collectivités Les Industriels

Pierre Cossard

Tour(s)+, l’Agglomération de Tours, a demandé aux responsables de son réseau urbain Fil Bleu de faire expertiser les données de ses nouveaux bus diesel du constructeur Scania, filiale du groupe Volkswagen.

Jean-Gérard Paumier, vice-président en charge des transports à Tour(s)+, l’agglomération de Tours, a révélé cette semaine, dans les colonnes de La Nouvelle République, que « les nouveaux bus diesel Scania (du réseau Fil Bleu) vont faire l’objet d’une surveillance particulière. Nous demandons au constructeur de nous fournir l’ensemble des données du véhicule. Nous prendrons ensuite l’un de ces bus au hasard qui fera l’objet d’un contrôle par un expert indépendant, soit l’État, soit une société privée». Le principe de précaution s’est donc appliqué sur le réseau Fil Bleu, après l’affaire Volkswagen aux Etats-Unis, qui a éclaté lors du dernier salon de l’automobile de Francfort. Cette année quinze nouveaux bus diesel estampillé Scania ont rejoint le parc de Keolis Tours. En tout, la filiale du groupe Volkswagen doit livrer 44 véhicules à Fil Bleu d’ici à 2018. La pression des Écologistes, qui souhaitent des investissements conséquents dans des véhicules circulant au biogaz, a pesé dans cette décision.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.